Contactez-moi !

Quelques infos utiles avant de me contacter:

En pratique

Non, il est malheureusement trop petit pour vous accueillir!

Toujours pas… Il faudrait bétonner le jardin pour l'accès handicapés! Appelez-moi, on trouvera bien une solution !

Je réalise moi-même la commercialisation, je faisais jusqu'à présent des salons, mais en 2020 il n'y a pas de dates prévue: je n'ai que la vente sur internet à vous proposer...

Edit 08/10/2020: je ne prends plus de commandes pour la fin d'année.

J'avoue que le pyrograveur m'ennuie terriblement. Et je ne suis jamais satisfait du résultat, je travaille"'comme un cochon" avec cet outil. Aussi je ne souhaite pas faire de personnalisation...

Si j’ai choisi ce métier d’artisan, c’est en partie pour être libre de mes choix. J’aime par dessus tout arriver à l’atelier le matin sans savoir ce que je vais faire. Aujourd'hui je souhaite me dégager de  tous engagements et contraintes professionnels. C’est un luxe, mais je tiens fort à ma liberté! Aussi je ne prends plus de commandes de professionnels.

Autant le dire tout de suite: depuis 2014, j’ai délégué… l’entretien des extincteurs! Pour le reste: commercialisation, site web, référencement, photo, communication, … mais aussi ménage, manutention, emballage, j’ai une fâcheuse tendance à me débrouiller tout seul… et c’est aussi ce qui fait l’intérêt de mon métier!

J'assure seul la commercialisation de mes produits: je ne recherche pas ni points de ventes physiques, ni revendeurs sur internet.

Habituellement, j'expose sur des foires et salons. En 2020, j'ai choisi de ne faire que de la vente sur internet.

A choisir, je préfère être contacté par mail, j’y réponds le soir.

Je suis aussi joignable par téléphone. Je n’affiche pas d’horaires d’ouverture, je suis globalement disponible et vous laisse seul juge d’un horaire raisonnable pour appeler, mais généralement à 8h le dimanche matin, ou à midi le 1er janvier (véridique), je serai courtois mais agacé.

A noter que mon téléphone portable préhistorique ne gère ni les MMS ni photos (préférez le mail), et que j’envoie les SMS à la lenteur de l’escargot.

+33 (0)6-37-46-69-94
Au creux d’un arbre
Genest THOMAS
148, chemin du Chaney
73000 CRUET

Commander sur le site

En général, les commandes partent sous 24 à 48H. Mais comme il m'arrive d'être absent (si!si!), je m'engage à envoyer les colis sous 6 jours ouvrés à réception du paiement. En cas d'absence prolongée, une notification est bien visible sur le site. N'hésitez pas à me contacter en cas de commande de dernière minute.

Pour la livraison en France par Colissimo, la poste s'engage sur un délai de 48H. D'après mes observations, ce délai est globalement très bien respecté, même en période de fêtes.

Pour les autres destinations, vous pouvez retrouver les délais indicatifs fournis par la poste sur leur site.

Ils sont estimés d'après le poids du colis selon les tarifs de la Poste ou des autres transporteurs. J'offre les frais de port pour toute commande supérieure à 150€ à destination de la France.

Je propose par défaut l'envoi dans l'Union Européenne, la Suisse  et dans les DOM-TOM (avec notamment des tarifs intéressant pour la Belgique et le Luxembourg)

Contactez-moi pour une expédition en dehors de ces zones.

Si vous ne souhaitez pas payer en ligne, je propose le paiement par chèque ou virement bancaire. Les paiements par carte de crédit et paypal sont externalisés: ce n'est pas moi qui gère la sécurité ( j'en serais bien incapable!), aussi je délègue cette tache à des spécialistes du métier.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec la commande sur internet, contactez-moi par mail ou téléphone. Sur la plupart des articles, il y a une référence affichée juste sous le bouton "Ajouter au panier", par exemple "UGS A136", qui me permettra d'identifier les articles qui vous intéressent.

 

Je réalise beaucoup de pièces uniques... mais je peux souvent les refaire (selon disponibilité du bois) ou bien je peux avoir un article équivalent dans mon stock.

Edit 08/10/20: je ne prends plus de commandes pour la fin d'année 2020.

Elles sont consultables ici.


A propos du bois

Je travaille uniquement des bois de pays. Ce sont des bois durs, tels que frêne, hêtre, érable, merisier, noyer, pommier, poirier... Pour les découvrir, c'est par ici

Pour la vaisselle, je n'utilise pas les bois tendres (peuplier, tilleul...), les résineux (la résine est source d'échanges entre le bois et les aliments) et les bois très tanniques (chêne, châtaignier), et bien sûr les bois exotiques, interdits en France pour l'usage alimentaire.

Etant limitrophe des deux départements, mon bois provient des forêts de la Savoie ou de l’Isère, parfois de Haute-Savoie. J'ai également un petit stock l'olivier de la Drôme, qui sèche pour l'instant... Je n’utilise pas de bois exotiques.

Je travaille à partir de planches et plateaux non traités. La plupart du temps, ils sont séchés "à l'air", souvent pendant 10 ans et +. De temps en temps, j'ai du bois séché en séchoir.

Je ne travaille que des bois durs pour la vaisselle. Parmi les plus durs, on peut citer le pommier, le hêtre, le frêne...

Le merisier est sauvage tandis le cerisier est un arbre greffé : ce n'est donc pas le bois « original ». La couleur est assez semblable, quoique parfois le cerisier soit plus rouge, mais le veinage du cerisier est en général plus grossier.


Engagement écologique

Je réalise ces articles à Cruet, en Savoie. Depuis peu, je propose quelques articles réalisés par d'autres artisans de ma région. Dans ce cas, c'est précisé dans le descriptif de l'article

Parce qu'il est absurde de faire parcourir des milliers de kilomètres aux produits, et pour réduire l'impact sur environnement, ma matière première principale, le bois, provient de Savoie, Isère, Haute-Savoie. Produits de finition du bois: fabriqués en France. Bouchons en liège: fabriqués en France, liège d'origine européenne (le liège français est très peu exploité...). Cordelettes en cuir: fabriquées en France, cuir d'origine européenne.

Par conviction écologique, et pour ma santé et la vôtre, je choisis des produits de finition non nocifs et de qualité.
La vaisselle en bois est simplement huilé à l’huile de colza (d'origine biologique). En savoir plus
Pour les objets décoratifs, à usage non alimentaire, j’utilise différentes huiles dures écologiques de la marque Nature et harmonie.
J'utilise très peu de colles à bois. Elles sont certifiées Oeko tex 100

Mes copeaux et ma sciure sont donnés à des particuliers pour être utilisés au jardin, comme litière, etc...
Les chutes de bois servent à me chauffer l'hiver. Bref, je n'ai presque pas de déchets.
Pour les expéditions, je récupère des cartons et du papier bulle auprès d'entreprises locales, car pourquoi jeter quand on peut réutiliser?


Vaisselle en bois

C'est bien joli... mais... et l'hygiène? Après tout, le bois c'est poreux, ce doit être un nid à bactéries!
Quelques études scientifiques démontrent que le bois est au contraire très hygiénique, mieux que le plastique, le marbre et l'inox notamment:

  • L'étude du microbiologiste Dean Cliver sur les planches à découper conclue que la planche à découper en bois est plus hygiénique que celle en marbre, elle-même plus hygiénique que la planche en plastique! En effet, la porosité du bois fait que le liquide est aspiré. Si le liquide contient des bactéries, celles-ci sont elles-mêmes aspirées, ce qui fait qu'elles restent où elles sont et ne se propagent pas à toute la surface du bois. Plus étonnant, les bactéries ne se multiplient pas et meurent graduellement dans le bois.
  • Cette autre étude démontre que des bactéries présentes dans la viande survivent plus longtemps sur le plastique et l'inox que dans le bois.
  • Cette étude française de 2015, basée sur des milliers de tests en laboratoire, conclue notamment que:
    - la porosité du matériau bois serait un avantage quant à l’hygiène de cette surface puisqu’elle « piègerait » les microorganismes empêchant leur survie et leur multiplication
    - l’anatomie du bois entrainerait un dessèchement des microorganismes du fait de ses propriétés hygroscopiques couplées à l’absence d’apport en nutriments.
    - conséquence du phénomène de dessèchement, 99% des microorganismes inoculés sur le bois ne migrent PAS vers l’aliment sec ou aqueux et gras. Les substances qui migrent sont inoffensives.
    - contrairement aux idées préconçues et aux a priori sur le matériau bois, il n’y a pas d’argument à la non utilisation du bois au contact alimentaire.

Aucune. La vaisselle est en bois massif, sans collage. Les seules exceptions sont les présentoirs (comme celui-ci), dont le pied est collé.

La vaisselle en bois est simplement huilée à l’huile de colza (bio), qui polymérise en surface, protégeant le bois (en prévention des fentes). De l’huile pour salade? Tout simplement, parce qu’elle est alimentaire et qu’ainsi entretenue la vaisselle durera longtemps. C’est une solution simple, économique, et facile à appliquer.

La vaisselle en bois se lave comme la vaisselle traditionnelle à l’eau chaude avec votre produit à vaisselle et une éponge. Essuyez, laissez bien sécher. Si vous préférez laisser sécher à l’air libre, vous pouvez mettre un torchon sous vos assiettes afin qu’il absorbe l’humidité.
Surtout, ne pas passer au lave-vaisselle et ne pas faire tremper! Ce sont les deux choses à éviter absolument. Le micro-onde est évidemment aussi à proscrire. D’une manière générale, pensez que l’ennemi du bois est l’air sec: éviter par exemple de laisser votre vaisselle en plein soleil en été

Je passe plusieurs couches d’huile de colza sur la vaisselle que je réalise. Elle ne rancit pas et polymérise en surface, protégeant ainsi le bois de l’air, son plus grand ennemi! L’huile de colza teinte légèrement le bois.
Après les 4-5 premières utilisations, nourrissez à votre tour le bois avec de l’huile alimentaire (colza ou tournesol ou pépins de raisins). Étalez l’huile avec un chiffon ou de l’essuie-tout en n’oubliant pas l’extérieur. Laissez imprégner, puis essuyez ensuite le surplus. Ca prend une minute.
Puis, de temps en temps, ou si les assiettes sont un peu ternes, repassez une couche d’huile. Entretenues ainsi, votre vaisselle durera longtemps, bien plus longtemps que la céramique… qui se casse!

L'huile de colza (comme la plupart des huiles végétale) teinte le bois. Cette teinte va s'atténuer au fil des lavages. Un petit passage d'huile, et vous retrouverez la teinte d'origine.

La vaisselle en bois n'est pas incassable, mais en principe elle résiste bien aux chocs et aux chutes. Pour votre petit dernier dont l'assiette finit souvent par terre, je peux vous conseiller le bois de frêne, qui résiste particulièrement bien aux chocs.

Les couteaux marqueront comme sur une planche à découper. Evitez les couteaux à dents qui ont tendance à arracher la fibre du bois, préférez leur les couteaux à lames minces.

Si vous utiliser des cuillères en bois, vous savez certainement que le curcuma (souvent présent dans les curry) tâche le bois et ne disparait qu'après de nombreux lavages. Le safran, les fruits rouges, la betterave peuvent également tâcher le bois. En cas d'oubli, laver rapidement afin d'éviter que ça ne pénètre trop profondément. Les tâches se verront peu sur les bois foncés. Le thé, le café teintent également le bois (à l'intérieur uniquement)