Avez-vous choisi votre planche à découper?

Cet ustensile du quotidien, la planche à découper est utile pour tout découper: légumes, herbes, fruits, viandes et poissons… Les planches peuvent aussi; servir pour la présentation, d’un apéritif par exemple.

Des planches en bois massif
Mes planches à découper sont réalisées en bois massif, d’un seule pièce, sans collage. Si elles ne sont pas forcément très larges, c’est que le bois ne le permet pas. Faire plus large sans collage serait tricher, les planches à découper risqueraient de se déformer et de fendre.

Faire les bons choix pour un produit de qualité
Le bois utilisé est toujours très sec, encore une fois pour éviter toute déconvenue! Je choisis les essences pour leur dureté, et pour leur aspect esthétique. Quoiqu’il puisse paraître, ce travail est long et nécessite de nombreuses étapes, le ponçage final des planches à découper s’avère long et assez fastidieux. Pour éviter que les planches deviennent rugueuses à la première utilisation, je mouille le bois, ce qui fait lever ses fibres, puis je ponce à nouveau. Selon les essences de bois, cette opération peut être réalisée plusieurs fois. Les manches, la tranche, les perçages et toutes les surfaces difficilement accessibles sont finies manuellement. Cette opération assure une qualité de finition et une douceur du bois qui vous surprendra!

Ne jamais négliger l’esthétique
Le bois est chaleureux, ni chaud, ni froid, il est apaisant et organique. Chaque planche est unique, par son veinage bien sûr, mais aussi par sa forme. Selon les séries, la couleur du bois peut varier, le noyer notamment est plus ou moins foncé. Ses planches ont un cachet indéniable, accrochées au mur ou suspendues, leur dissymétrie, leur aspect rustique apportera une touche appréciable aussi bien dans un intérieur ultra moderne que dans une cuisine plus traditionnelle. A mon sens, tous les bois se marient bien. N’hésitez pas à choisir une planche à découper en érable même si votre cuisine est en chêne par exemple!

Entretien
Le bois est un matériau qui reste toujours “vivant”, car il réagit en fonction de l’hygrométrie. Aussi faut-il éviter les grosses variations d’humidité, qui pourraient survenir si on laisse la planche en plein soleil, si on la fait tremper ou passer au lave-vaisselle. Lavez la planche à découper simplement à l’eau chaude idéalement avec un produit vaisselle pas trop agressif. Veillez également à ce que la planche sèche bien avant de la ranger. Privilégier la position verticale dans votre placard, ou suspendu au mur.
En prévention des fentes, huiler la planche à découper de temps en temps est recommandé (huile de colza).

Le bois de par sa souplesse est recommandé pour tous vos couteaux, l’affutage sera moins régulier que sur une planche en verre!